Comment bien utiliser un stabilisateur?

Le recours aux stabilisateurs pour la prise de vue (photos ou vidéos), est une révolution dans le corps de métier de l’image. L’équilibre et la stabilité sont des principes fondamentaux en matière de prise d’image.

Pour se faire, les stabilisateurs permettent à votre appareil photo et à vos caméras, de bien rester accrochés, sans possibilité aucune de bouger ou de trembler.

Les préalables

Votre stabilisateur, qu’il soit mécanique, électronique ou optique, est un accessoire essentiel pour avoir un bon résultat au rendu. Avant d’acquérir votre stabilisateur, il faut prendre le soin de vérifier sa compatibilité avec votre caméra.

Si la vérification n’est pas faite, vous courez le risque de créer des dommages à votre appareil, et le résultat attendu ne sera même pas atteint. Ainsi malgré la présence de votre steadycam, vous aurez une image qui bouge et tremble. Une chose est d’avoir un stabilisateur, mais c’en est une autre de savoir comment l’utiliser. Comment s’utilise alors un stabilisateur ?

Pour vous aider à faire votre choix, vous trouverez le comparatif des meilleurs stabilisateurs

L’utilisation d’un stabilisateur

Il existe plusieurs types et modèles de stabilisateurs sur le marché. Néanmoins, le principe d’utilisation est pratiquement le même, il faut juste le respecter.

Premier principe : Respect du poids et mise place de l’appareil

Chaque type ou modèle de stabilisateur est conçu pour un type d’appareil bien précis avec des caractéristiques bien définies. Votre steadycam peut être fabriqué pour un appareil photo, un Smartphone ou une caméra.

Il faut donc respecter le poids que peut supporter le stabilisateur, c’est essentiel pour éviter les surprises désagréables pendant les tournages. Pour la mise en place de votre caméra, commencez par la poser sur le socle réservé pour cet effet, puis vissez légèrement. Faites tout ceci avec une attention particulière.

Forum explicatif sur la fabrication d’un stabilisateur

Deuxième principe : la recherche de l’équilibre et le test

Une fois votre caméra posée sur le socle, prenez le soin de l’équiper de microphone. Ouvrez l’écran et tous les autres accessoires comme si vous voulez démarrer le tournage. Celà est très important parce que la recherche de l’équilibre doit être faite avec attention.

Si elle est mal faite, alors tout le reste du travail sera faussé. Ajoutons que cette opération peut vous prendre assez de tempssi vous n’êtes pas habitué. Soyez donc patient et réussissezle. Certains steadycams nécessitent l’usage d‘une clé ou d‘un tournevis, afin de bien serrer les vis. L’opération est très délicate et exige de vous beaucoup de calme et de sérénité. Avec un plus d’exercice, vous gagnerez en efficacité.

La phase de recherche de l’équilibre franchie, avant de passer aux différents tests, vissez complètement votre appareil au stabilisateur, de sorte à le sécuriser définitivement pour pouvoir tester votre dispositif. Pour réussir le test, il faut tenir votre dispositif par le poignet et effectuer des mouvements tout en adoptant une bonne posture.

Troisième principe: l’insertion des paramètres

Dans le cas d’un stabilisateur mécanique, il n’y aura plus de réglages à faire après la pose de la caméra et la recherche d’équilibre. Tout se fait simultanément. Pour ce qui concerne les autres types de stabilisateurs, la pose de la caméra est moins laborieuse. Cependant, le réglage peut vous prendre quelques minutes.

Accédez aux différents paramètres et procédez aux réglages qui correspondent au travail à exécuter, puis validez et redémarrez votre stabilisateur, avant de vous mettre à l’utiliser pour le tournage.

Sujet suivant : Où acheter son microscope ?

Vous aimerez aussi...